Les 4 accords Toltèque

Pour les parents comme pour les enfants, les 4 accords Toltèques peuvent constituer une base pour organiser sa vie et ses relations de façon constructive et positive. 

Je vous laisse découvrir...

Ces quatre piliers viennent d'un peuple aujourd'hui disparus mais serait d'après l'auteur les clés d'une vie sereine avec soi et avec les autres. 

Pour ma part, je les trouve riches ces 4 piliers et vous invite à les mémoriser. Je vais essayer de les développer un peu autour de la posture parentale. 

 

Que ta parole soit impeccable. Elle doit l'être vis-à-vis de l'autre mais aussi vis-à-vis de soi. Par rapport à nos enfants, cela signifie que nous ne devons pas céder à l'exaspération et autant que possible leur parler de façon positive. Une phrase comme "tu me casses les pieds" peut devenir ainsi "tu débordes d'énergie, que peux-tu faire pour la canaliser?". Je sais, ce n'est pas facile, mais cela vaut la peine d'essayer. 

 

Ne réagis pas de façon personnelle. Nous sommes le centre de nous-même mais pas le centre des autres. Sans doute que l'autre n'a pas d'intention négative à notre encontre. C'est particulièrement le cas pour nos enfants. Ils sont eux-même. Cet accord est particulièrement utile lorsque notre enfant atteint l'adolescence. Non il ne fait pas exprès. Non tout n'est pas dirigé contre nous. Tous ses choix, sa lenteur excessive, sa recherche de limites, son enfermement sont l'expression de son mal-être et non l'expression d'une volonté de nous rendre fou. (Même si parfois, le résultat est pas loin d'être ça.)

 

 

Ne fais pas de suppositions. C'est la suite logique de l'accord précédent. Lorsque votre enfant fait la tête, semble vous en vouloir, plutôt que de faire des plans sur la comète et finir par vous fâcher tout seul dans votre coin, aller lui poser la question. Accueillez son émotions, légitimez la, et allez simplement lui dire que vous êtes là s'il a besoin de dire ce qui ne va pas. Demandez-lui ce qui le travaille en précisant que vous pouvez tout entendre. Si votre enfant prend cette habitude depuis tout petit, cela simplifiera les choses plus tard...

 

Fais toujours de ton mieux.  Il faut accepter que notre mieux ne soit pas toujours au maximum. Parfois notre mieux est plus faible que d'autres jours. Il faut pouvoir l'accepter et se le pardonner. Certains d'entre nous, essayons d'être toujours au top, au travail, dans le couple, avec les enfants. Le mythe du parent parfait a la peau dure. Avec cet accord, nous apprenons la clémence avec nous même. En acceptant nos imperfections, nous apprenons à nos enfants à être cléments envers eux-même. Nous apprenons à relativiser les moins bonnes réussites et nous effaçons l'échec de notre vocabulaire. 

 

Et pour les expliquer aux enfants...

Vous comprendrez aisément, que les accords Toltèques sont utiles dès le plus jeune âge. Cette petite animation vidéo n'est pas faite par moi mais je tenais à la partager avec vous afin que vous puissiez la montrer à vos enfants. Parlez-en avec eux, échangez, et encouragez-les à les appliquer dans leur vie quotidienne avec vous, avec ses frères et sœurs, avec ses amis, ses professeurs... Bref avec tout le monde. 

Écrire commentaire

Commentaires: 0