L'enfant intellectuellement précoce (Intro)

Le haut potentiel

 

 

Nommés de plusieurs manières les enfants à haut potentiel (HP) (ou enfants intellectuellement précoces (EIP) ou les zèbres ou les surdoués) interpellent par leur spécificité et leur sensibilité.


 

On parle de haut potentiel lorsque le quotient intellectuel évalué dépasse 130. Au-delà de 140 on parle d'enfant à très haut potentiel. Pour info, la population présente en moyenne un QI de 90 à 110. Il est important de préciser que les enfants à haut potentiel ne se caractérisent pas par un esprit brillant pour qui tout est facile. Ils se caractérisent par un fonctionnement intellectuel spécifique et souvent mal compris. On attend encore trop souvent d'eux, qu'ils soient des élèves modèles.

Pourquoi faire une série d'article sur le haut potentiel intellectuel me direz-vous? Cela ne concerne qu'un petit pourcentage de la population!

Et bien figurez-vous que je me rend compte, dans mes investissements associatifs, dans les rencontres que je fais lors de formations, que les enfants à haut potentiel sont plus nombreux qu'on ne pense et que le système éducatif est à plusieurs titres assez peu informé pour les repérer. Alors, c'est en s'adressant à vous parents, que je peux espérer donner quelques pistes de repérage afin que vous puissiez faire votre chemin.

Les enfants à haut potentiels ont des caractéristiques très précises, et très spécifiques. Il est bon de les connaître afin de les identifier et de pouvoir apporter à votre enfance la réponse éducative la plus adaptée possible.

Ce texte extrait du portrait d'Albert Einstein sur Wikipédia, montre bien ce que nous allons explorer : il " présente un parcours scolaire relativement atypique par rapport aux éminents scientifiques qui furent plus tard ses contemporains. Très tôt, le jeune homme s'insurge du pouvoir arbitraire exercé par les enseignants, et est donc souvent dépeint comme un mauvais élément très étourdi par ces derniers. Il éprouve jusque tard dans son enfance des difficultés pour s'exprimer. Elles sont potentiellement dues à la dyslexie dont il souffrait enfant..."

Jugez-en par vous même le parcours de ces enfants n'est pas un long fleuve tranquille, loin de là, et il paraît plus que nécessaire d'apporter au plus grand nombre quelques points de vigilance et de connaissance.

Alors surtout, pensez à partager mon article, et à aimer ma page, vous aurez ainsi, la chance de recevoir l'épisode suivan


Écrire commentaire

Commentaires: 0